Arbrealettres

Poésie

LE JOUR DU COLLOQUE (1561) (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 4 novembre 2015



Théodore_de_Bèze_au_colloque_de_Poissy_en_septembre_1561 [800x600]

LE JOUR DU COLLOQUE (1561)

Elle laisse tristement tomber
de ses mains d’aubépine
ce petit encrier grêle
où s’accroche une encre durcie
et qui se casse en morceaux irisés.
Sa bouche luit ;
tout près de là dans leur jargon
discutent les délégués
du colloque de Poissy
et des huguenots la faconde
bruit derrière la tenture noire ;
lentement elle se dévêt
et l’enfant calque avec prudence
dans la pièce voisine sans images.
Quinze cent soixante et unième année
de l’ère du Christ.
Ce jour-là le corps a faim
fût-il suave comme est le sien.

(Jean Follain)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :