Arbrealettres

Poésie

Poser un soir son pied nu sur un clou (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2015



Poser un soir son pied nu
sur un clou
Tomber des branches
boire à même une eau trop froide
sont les accidents mortels
qu’impose le vieux destin
le monde alors n’a plus d’âge
le ciel reste intact et bleu
les murs sèchent inexorables

(Jean Follain)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :