Arbrealettres

Poésie

Le temps où les filles du pays (André Hardellet)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2015



 

Sepia-Hearts - [1280x768]

Le temps où les filles du pays venaient danser au « Belvédère »
échappe à notre atteinte : il a déjà rejoint celui des légendes.

Certaines photographies très anciennes provoquent un trouble comparable :
la réalité, ou plutôt son contour — est là, devant nos yeux,
et, néanmoins, elle s’affirme impossible à ressaisir dans sa durée vivante…

(André Hardellet)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :