Arbrealettres

Poésie

Archive for 10 novembre 2015

OBJET COURANT (André Hardellet)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2015



 

cigarette-cendrier_8-1-

OBJET COURANT

Sur les landes du cendrier
Glissent les bataillons en marche
La Reine et tous ses cavaliers
Nés de la cendre et du panache.

Longue colombe de fumée
Quel bleu déserte avec la perte ?
C’est toujours paupières fermées
Qu’on découvre la porte ouverte.

Bal des souris dans le grenier
Cavalerie par les grand routes
Sur l’espace du cendrier
Quels bivouacs, quelles déroutes !

Ma blonde rougit dans le soir
Au clair de la lune violette
Les frôleuses de l’étang noir
Ont baissé leur loup à voilette.

Maraudeurs, gendarmes et rois
Sont devenus inexplicables.
Dans ses carrières, en sournois
S’apprête le marchand de sable.

(André Hardellet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Je sais qu’il existe des carrefours (André Hardellet)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2015



 

René Magritte jockey perdu  2

Je sais qu’il existe des carrefours
où les pistes se mêlent
et où les jockeys se perdent à travers bois…

(André Hardellet)

Illustration: René Magritte

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Un mythe de mon enfance (André Hardellet)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2015



 

Mahira Ates (22)

Un mythe de mon enfance :
la conviction qu’en marchant très longtemps
on devrait bien finir par atteindre le lieu où l’horizon faisait halte,
par lassitude qui sait.

L’immense butin qu’il amassait en avançant toujours, il le déposait là :
clochetons au soleil, rivières d’ardoises, la route haute tracée sur le faîte des arbres,
des glaneuses, une compagnie de perdreaux inapprochables.

Rien que cela, mais dans une ère de perfection
dont la nostalgie me venait de je ne sais qui, de je ne sais où…

(André Hardellet)

Illustration: Mahira Ates

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sous le jeu de serruriers magiques (André Hardellet)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2015



 

Christian Schloe Love is the Key Christian Schloe [1280x768]

Sous le jeu de serruriers magiques, on dirait, parfois,
que cèdent d’immatérielles portes :
les arbres, le ciel, des tuiles au soleil,
un visage de fille — les voici, familiers et inconnus,
chargés d’une révélation dont le dernier mot ne vous parviendra jamais,
fainéants des grands chemins, chercheurs de Fata Morgana.

Dépêchez-vous : les cambrioleurs d’horizon ont déjà pris la fuite
et le château de Morgane a reculé dans l’invisible…

(André Hardellet)

Illustration: Christian Schloe

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chicago (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2015



chaise-electrique-2 

Chicago
Les tramways font un bruit de pâte à beignets
quand on la met dans l’huile.

Dans la prairie il y a un cow-boy:
Il crève les étoiles à coups de revolver
pour éterniser la naissance de son fils.

Caché derrière un caroubier il dort
le pirate de la savane oublié dans un roman de Gustave Aimard.

Dans la prison de Chicago il y a un assassin poitrinaire
par trois dames aux mains blanches aux yeux d’émail
par un docteur aux lunettes d’écaille
par un clergyman rasé au rasoir star soigné

Courage! ont dit les trois dames aux mains blanches
Courage ! avait dit le docteur à lunettes d’écaille
Demain il pourra se lever
Courage a répété le clergyman rasé au rasoir star
Demain il pourra se lever
et quand il pourra se lever
on l’emmènera se faire électrocuter.

(Robert Desnos)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chante pleure (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2015



Chante pleure

Chantecaille fleurs des rues
Chantepie fleur des bois
Chanteloup fleur des eaux
Chantamour fleur des nuits
Chantemort fleur des pois

Pleurivresse fruit de l’aube
Pleurétreinte fruit des yeux
Pleuraccueil fruit des mains
Pleurémoi fruit des lèvres
Pleurez-moi fruit du temps.

(Robert Desnos)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Au Mocassin le Verbe (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2015



Au Mocassin le Verbe

Tu me suicides, si docilement
je te mourrai pourtant un jour.
Je connaîtrons cette femme idéale
et lentement je neigerai sur sa bouche
Et je pleuvrai sans doute même si je fais tard,
même si je fais beau temps
Nous aimez si peu nos yeux
Et s’écroulerai cette larme sans
raison bien entendu et sans tristesse.
sans.

(Robert Desnos)


Illustration: Pierre-Yves Vigneron

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je suis l’archer Zen (André Hardellet)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2015


 


 

archer

Je suis l’archer Zen dont la flèche se détache à l’instant précis
où lui-même, l’arc, le trait, le vent, l’aile de l’oiseau qui passe,
la lumière du jour et jusqu’au rayon d’une étoile morte depuis
des siècles, tombent d’accord pour que le but soit atteint…

(André Hardellet)

Illustration: Felice Beato

 

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

IL SUFFIT (André Hardellet)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2015



 

Christian Schloe - Austrian Surrealist Digital painter - Tutt'Art@ (34)

IL SUFFIT

Il suffit de biffer un matricule
Sur les registres des Assurances sociales
Et de prévenir les croque-morts.

Il suffit d’effacer un prénom
Sur l’étiquette d’une rose
Clouée par l’été.

Il suffit de dormir
Pour revoir les pupitres tailladés à coups de canifs
Et le soleil inondant l’école vide
Un jeudi.

Il suffit de regarder le fil de sable
Coulant dans le sablier.

Il suffit de porter un masque.

Il suffit d’être seul
Sans juges ni lois
Pour s’infliger soi-même
La peine que l’on mérite.

Et plus tard
Il suffit de renverser le sablier.

(André Hardellet)

Illustration: Christian Schloe

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :