Arbrealettres

Poésie

LES FRERES ET LES SOEURS (Alexandre Voisard)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2015



LES FRERES ET LES SOEURS

L’orage me quitte, la libellule me confie sa route.
Ce matin l’églantine m’attend, le ciel s’étale sur mon livre grandissant.

Un, trois, quatre, puis sept et dix ruisseaux m’accompagnent à travers les villes :
main dans la main, ensemble nous gagnons quelques mesures
et les peupliers musiciens nous marient pour d’entières saisons.

Le platane guette ma lucarne. La locustelle tombe dans mon jardin comme un fruit espéré.
Mais vient ma plus douce lingère : abeille qui cherche la tendre écorce de mon rêve,
petite soeur, voici ma paupière, voici mon trèfle, voici ma chanson lente à guérir,
voici la rosée de mes lèvres pour la prochaine aurore.

(Alexandre Voisard)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :