Arbrealettres

Poésie

Entre naître et mourir (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 13 novembre 2015



Entre naître et mourir

Le vide de l’instant peu à peu
absorbe les images c’est comme
une eau où se dilue le regard
ses évidences ses certitudes
l’unique mouvement est celui
de fines gouttelettes qui tremblent
elles restent suspendues en l’air
sans se dissoudre on y voit les choses
hésiter entre naître et mourir

(Jacques Ancet)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :