Arbrealettres

Poésie

Réveils (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 14 novembre 2015



 

George Clair Tooker 1920-2011 - American Magic Realist painter - Tutt'Art@ (8) [1280x768]

Réveils

Il est étrange qu’on se réveille parfois en pleine nuit
En plein sommeil quelqu’un a frappé à une porte
Et dans la ville extraordinaire de minuit de mi-réveil et de mi-souvenir
des portes cochères retentissent lourdement de rue en rue

Qui est ce visiteur nocturne au visage inconnu
que vient-il chercher que vient-il espionner
Est-ce un pauvre demandant pain et gîte

Est-ce un voleur est-ce un oiseau
Est-ce un reflet de nous-mêmes dans la glace
Qui revient d’un abîme de transparence
Et tente de rentrer en nous

Il s’aperçoit alors que nous avons changé
que la clef ne fait plus manoeuvrer la serrure
De la porte mystérieuse des corps
Même s’il n’y a que quelques secondes qu’il nous a quittés
au moment troublant où l’on éteint la lumière

Que devient-il alors
Où erre-t-il? souffre-t-il?
Est-ce là l’origine des fantômes?
l’origine des rêves ?
la naissance des regrets?

Ne frappe jamais plus à ma porte visiteur
Il n’y a pas place à mon foyer et dans mon coeur
Pour les anciennes images de moi-même
Peut-être me reconnais-tu
moi je ne saurais jamais te reconnaître.

(Robert Desnos)

Illustration: George Clair Tooker

 

Une Réponse to “Réveils (Robert Desnos)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :