Arbrealettres

Poésie

L’éclair (Lucrèce)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2015




L’éclair brille au moment où le choc de la nue
A délivré la flamme en son sein retenue;
C’est ainsi, d’un caillou, déchiré par le fer,
Que l’étincelle sort et s’élance dans l’air.
La foudre emplit les cieux d’une flamme vermeille
Avant que son tonnerre ait frappé notre oreille!
Son éclat, à nos yeux, se peint, au même instant,
Mais le choc au tympan arrive lentement.
Vois de loin l’émondeur dont la hache mutile
De l’arbuste infécond la parure inutile:
Du coup qu’il a porté l’oeil a suivi l’essor,
Les rameaux sont tombés, le bruit chemine encore
D’un vol inégal, la foudre et la lumière
En deux temps différents, suivent leur carrière.

(Lucrèce)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :