Arbrealettres

Poésie

Le vieux (Ahmad ibn Shuhayd al-Ansarî)

Posted by arbrealettres sur 17 novembre 2015




Le vieux

Qu’as-tu fait de moi, dis, méchante vieillesse ?

A tant jouer la partie de la vie
j’ai perdu mon âme
et maintenant, seul et dépouillé, en vain je veux
la recouvrer.

Les feuilles du bosquet s’écoulent muettes
en descendant le ruisseau.
Il est venu le temps du froid et le réconfort
du camouflage.

Qu’il est triste qu’un vieux n’ose se contredire !

Près de l’autre rive, j’allume la cheminée
et d’une main tremblante, je décroche le masque.

(Ahmad ibn Shuhayd al-Ansarî)

Illustration: Hyman Bloom

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :