Arbrealettres

Poésie

Conte d’amour I (Jean Moréas)

Posted by arbrealettres sur 19 novembre 2015



Conte d’amour I

La lune se mirait dans le lac taciturne,
Pâle comme un grand lis, pleine de nonchaloirs.
Quel lutin nous versait les philtres de son urne ? –
La brise sanglotait parmi les arbres noirs…

Baiser spirituel, son baiser, sois béni !
Dans mon coeur plein d’horreur tu ravivas la flamme,
dans mon coeur plein d’horreur, mon pauvre coeur terni.
Ai-je effleuré sa lèvre ? Ai-je humé son âme ?

(Jean Moréas)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :