Arbrealettres

Poésie

MEMOIRE DU FUTUR (Laurent Nadaus)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2015



MEMOIRE DU FUTUR

J’apprends des morts
dit l’enfant
je ne les savais pas
Trop de livres me séparaient d’eux
trop de drapeaux trop de médailles
trop de mots

maintenant la fraternité me les livre
et leur barque glisse en moi
sur l’eau brûlante de ma mémoire

J’apprends mes morts
dit l’enfant
car i1 est mien ce troupeau d’anonymes
Leur agonie ne m’est plus comptine
que je débobinais autrefois en pensant
à autre chose

maintenant ils ont un visage
ils ont tous le même visage
et ils me ressemblent tant
que leurs yeux voient mes rêves

Je sais mes morts
dit l’enfant
et je les sais par coeur
mais aucun mot pour les nommer tous à la fois
sinon présence

car maintenant ils vivent
où c’est déjà déjà demain en moi

Je sais mes morts
je les apprends
je les révise
dit l’enfant

et je sais déjà compter
jusqu’à l’avenir

(Laurent Nadaus)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :