Arbrealettres

Poésie

Ode III (Jean Moréas)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2015



myrte en fleurs

Ode III

En ces âges maudits insultant aux chimères,
Pareils aux hurlements impurs des filles soûles,
Jusqu’à vos pieds d’argile, ô gloires éphémères,
Montent les hosannas sacrilèges des foules.

Mais, sous les myrtes blancs de la sainte Délos
Que baigne l’archipel de ses flux et reflux,
Je crois ouïr mon nom éclatant dans les los
Chantés, en le futur, aux poètes élus.

(Jean Moréas)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :