Arbrealettres

Poésie

ADIEUX DE L’ETE (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 27 novembre 2015




ADIEUX DE L’ETE

Suave rumeur de la broussaille qui grandit.
Sons de ce que le vent détruit.
Ils m’arrivent comme si j’étais le coeur de ce qui existe.
Je voudrais être morte et entrer moi aussi dans un coeur étranger.

(Alejandra Pizarnik)

Illustration: Frank Cadogan Cowper

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :