Arbrealettres

Poésie

Le temps passe et ne laisse rien (José Àngel Valente)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2015




Le temps passe et ne laisse rien.
Il emporte, il entraîne beaucoup de choses avec lui.

Le vide, il laisse le vide.
Se laisser vider par le temps
comme les petits crustacés et les mollusques
se laissent vider par la mer.

Le temps est comme la mer.
Il nous use jusqu’à être transparents.
Il nous donne la transparence
pour que le monde puisse se voir à travers nous
ou puisse s’entendre

comme nous entendons la sempiternelle rumeur de la mer
dans le creux d’un coquillage.

(José Àngel Valente)

Illustration

 

2 Réponses to “Le temps passe et ne laisse rien (José Àngel Valente)”

  1. […] Source : Le temps passe et ne laisse rien (José Àngel Valente) […]

  2. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :