Arbrealettres

Poésie

LA PATIENCE (José Ángel Valente)

Posted by arbrealettres sur 10 décembre 2015



 

LA PATIENCE du sud. Ses énormes lézards étirés.
La carapace obscure de la nuit mordue de sel.
La question n’arrive pas à se changer en signe.
Interroger, pourquoi ? Qui nous répondrait depuis
la plénitude solaire sans nous détruire ?

***

LA PACIENCIA del sur. Sus enormes lagartos
extendidos. El caparazón oscuro de la noche
mordido por la sal. No llega la pregunta a
convertirse en signo. Interrogar, ¿ por qué ?
¿ Quién nos respondería desde la plenitud solar
sin destruirnos ?

(José Ángel Valente)

Illustration: William Blake

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :