Arbrealettres

Poésie

Le visage penché de la belle chercheuse (Tristan Tzara)

Posted by arbrealettres sur 13 décembre 2015



le visage penché de la belle chercheuse
se reflète dans la flamme où vécut la splendeur
des ferventes attaches et des sorts enlacés
aux enfances des rafales par nos cris mis à nu

depuis qu’en nos nuits les maisons ont vieilli
dans les parcs desséchés dans les feuilles de braise
dans l’essaim des perpétuels souvenirs
ont pâli les pétales des paroles de brise

une autre jeunesse est montée
au dégel des gestes
la tendresse d’un jeu plus profond
à regagner toutes les cendres au doute de l’été

(Tristan Tzara)

 

 

Une Réponse to “Le visage penché de la belle chercheuse (Tristan Tzara)”

  1. […] Source : Le visage penché de la belle chercheuse (Tristan Tzara) […]

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :