Arbrealettres

Poésie

La Fièvre (Paul Fournel)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2015


biere

 

L’homme boit la pinte
et ne dit rien
la femme boit la demi-pinte
et ne dit rien
quand ils ont fini
il se lève et remplit
quand ils ont refini
c’est à elle
ils ne se disent rien
pas chéri pas merci
de sept heures à onze heures et demie
ensuite elle dodeline de la tête
et il tape du pied
belle soirée
à minuit et quart
ils récitent
le notre bière
et vont au lit
c’est samedi

(Paul Fournel)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :