Arbrealettres

Poésie

Archive for 15 décembre 2015

Le dizain de neige (Clément Marot)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015




Le dizain de neige

Anne, par jeu, me jeta de la neige,
Que je cuidais froide certainement ;
Mais c’était feu ; l’expérience en ai-je,
Car embrasé je fus soudainement.
Puisque le feu loge secrètement
Dedans la neige, où trouverai-je place
Pour n’ardre point ? Anne, ta seule grâce
Éteindre peut le feu que je sens bien,
Non point par eau, par neige, ni par glace,
Mais par sentir un feu pareil au mien.

(Clément Marot)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vos corps fins comme des anguilles (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015



 

Sergey Kondrashov 0038 [1280x768]

Vos corps fins comme des anguilles
la lente courbe de vos reins
cette arrogance de vos seins
je vous ai tant aimées ô filles

Ces lingeries qui vous habillent
le secret de troubles desseins
des yeux aux regards inhumains
je vous ai tant aimées ô filles

Passager souvent clandestin
je voyage dans vos lointains
vertiges bleus de jeunes filles

(Louis Calaferte)

Illustration: Sergey Kondrashov

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La différence (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015


Confrontation-of-Similarities-Olbinski

 

Pour chacun une bouche deux yeux
deux mains deux jambes

Rien ne ressemble plus à un homme
qu’un autre homme

Alors
entre la bouche qui blesse
et la bouche qui console

entre les yeux qui condamnent
et les yeux qui éclairent

entre les mains qui donnent
et les mains qui dépouillent

entre les pas sans trace
et les pas qui nous guident

où est la différence
la mystérieuse différence?

(Jean-Pierre Siméon)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Qui l’a éprouvé (Gunnar Ekelöf)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015


Rafal_Olbinski

 

Qui l’a éprouvé
et qui ne l’a pas éprouvé?
Soudain
tout te devient étranger
Dans la ruelle les voix se font lointaines
ainsi que les pas
comme étouffés par des portes et des fenêtres verrouillées
qui pourtant sont ouvertes
Le toucher n’a plus de vigueur
et l’objet que tu tenais à la main
tombe sans bruit sur le sol
Les couleurs se confondent
et changent de forme, elles scintillent
comme de petits dés qui roulent
au fond d’une boîte obscure
On devine une présence
irréelle
qui est la cause de tout cela.

(Gunnar Ekelöf)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les anges (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015



ange

 

Et les anges avec des yeux trop grands ouverts,
toujours prêts, candides,
– l’ennemi qui est invisible
n’est figuré que par leur vigilance.

(André Frénaud)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Les corbeaux (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015


van gogh

 

Habilités au cyprès,
les corbeaux y vont,
y viennent.

(André Frénaud)

 

van gogh_

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

De soi-même (Clément Marot)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015




De soi-même

Plus ne suis ce que j’ai été
Et plus ne saurai jamais l’être
Mon beau printemps et mon été
Ont fait le saut par la fenêtre.

Amour, tu as été mon maître,
Je t’ai servi sur tous les dieux
Ah si je pouvais deux fois naître,
Comme je te servirais mieux !

(Clément Marot)

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Totalement perdu (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015


metro-boulot-dodo-mort

 

Je suis totalement perdu
dans le fibrage du quotidien

(Israël Eliraz)

Illustration

Posted in méditations | Tagué: , , , | 2 Comments »

Mirage (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015


mirage

 

L’avenir sa torche vacillante – c’est lui
toujours qui marche au loin ses pas
on les entend
et quand on le voit ce n’est pas lui
il est encore – au bout
lumineux, radieux qui tend les bras

le mirage – ce n’est pas lui
c’est nous – amen

(Alain Eludut)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce feu novice (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2015



>Vladimir Dunjic  [1280x768]

Ce feu
novice
nos lits
de nuit
déguenillés
gémissent

Lèvres humides de corail
pour tes caresses amoureuses
nous naviguions sans gouvernail
la mort du plaisir est heureuse

J’aurais voulu déshabiller
les coquillages de tes yeux

Ce feu
novice
nos lits
de nuit
déguenillés
gémissent

Ouverte comme un éventail
autour de cette île pulpeuse
nous naviguions sans gouvernail
la mort du plaisir est heureuse

Nous sommes le gel et l’émail
morts vifs d’espaces ténébreux

Nos lits
complices
nos nuits
de feu
pâlissent
presque oubliés

(Louis Calaferte)

Illustration: Vladimir Dunjic

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :