Arbrealettres

Poésie

Archive for 18 décembre 2015

La tomate (Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



La tomate

Sensuelle tomate
Le rouge de mon sang
Est pur comme l’agate
De vos rougissements

(Calaferte)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Qui avait cette voix si rare? (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



Qui avait cette voix si rare?

Civilités tendres des femmes
Quelle était celle d’entre vous femme d’âge
et grande
et mince
et silencieuse tout le jour
aux quiets enveloppements
à la fine pâleur
ce long ce lent visage d’autrefois
d’une interne clarté
quelle était celle d’entre vous si grande et sans mot dire qui
m’emmenait par le jardin aux roses?
Diaphane
quelle était celle d’entre vous qui me hantait qui me chantait la chanson
triste des oiseaux séparés?
je n’en pouvais tenir mes larmes
Qui avait cette voix si rare?

(Louis Calaferte)

Illustration: Dina Shubin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

PANTOUFLES NOIRES : BELLOTTI (Ezra Pound)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015




PANTOUFLES NOIRES : BELLOTTI

À la table derrière nous
Ayant enlevé ses petites pantoufles de daim
Les pieds dans des chaussettes blanches
Protégées du sol par une serviette,
Elle converse :
« Connaissez-vous Ostende?

De l’autre côté du restaurant
La dame italienne toute gargouillante
Répond avec une certaine hauteur,
Mais moi j’attends patiemment
De voir comment Célestine remettra ses pantoufles.
Elle les remet avec un petit gémissement.

(Ezra Pound)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tic tac tac (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



J’étais un enfant charmant.
Plein de vie.
Espiègle.
Plein de vie…

Un jour.
Et un autre.
Et un autre.
Et un autre.
Et encore un autre.
Et un de plus.
L’un derrière l’autre.

Les uns derrière les autres.
Tous les jours.
Tous les jours.

Tic tac tac.
Tic tac tac.
Tic tac tac.

Broyé…

Sans qu’on s’en rende compte…
Sans même qu’on s’en rende exactement compte, n’est-ce pas…

ll faudrait être si attentif…

Profiter de tout…

Faire si attention à tout…

(Louis Calaferte)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La pêche (Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



La pêche

Dans une tiédeur ronde
J’offre aux étés gorgés
Tous les velours légers
Et toutes les chairs blondes

(Calaferte)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le cri du faisan (Sanpû)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015


 

Matin nuageux
se dégage et sonne clair
le cri du faisan

(Sanpû)

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La fraise (Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



La fraise

Subtile saveur d’Orient
Ce qui en secret grenadille
Aux lèvres de la jeune fille
Fraise d’un désir impatient

(Calaferte)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout ce qui n’est pas toi (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015


toi

Tout ce qui n’est pas toi
me paraît étranger

(Louis Calaferte)

Posted in poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

Soir calme (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



 

Soir calme
Seul avec la femme aimée
je connais l’étendue de la douceur

(Louis Calaferte)

Illustration: Paul Journet

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à la vie (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



olbinski235chardons et murs
la rose en épitaphe

(Daniel Boulanger)

Illustration: Rafal Oblinski

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :