Arbrealettres

Poésie

Je me suis endormie dans la douceur des chats (Michelle Caussat)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



Je me suis endormie dans la douceur des chats,
la télé contre leur pelage.
J’ai écrit comme on rêve,
la lumière m’a rassurée.
J’ai gravi bien des escaliers,
j’ai pleuré sur bien des tombes.
Je me suis sentie espionnée,
comme par l’œil d’un poisson mort.
La belle pluie bleue m’a lavée de tous ces mystères,
m’a défaite comme une fleur.
Maintenant qu’il fait nuit,
dans la compagnie d’un chat blanc et roux,
j’égrène des fruits de mémoire,
je tâche d’attendre le jour.
Il viendra, avec ses voitures et ses paroles,
déchirant le foulard d’un songe,
crevant la rue de Klaxons et de détritus.
Le chat s’est endormi,
la nuit est comme un ventre de Mère,
oui je vais l’attendre encore,
dans l’odeur des tilleuls, de la menthe,
dans la dentelle des papillons.

(Michelle Caussat)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Illustration: ArbreaPhotos

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :