Arbrealettres

Poésie

C’était un âge de frivoles innocentes (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2015



 

C’était un âge de frivoles innocentes
de lavoirs aux bras nus
de jeunes filles roses
de matins à facteurs
d’anges dans les missels
et de molles poupées
assises sur les lits

Vous ai-je assez connus
temps que je recompose
sans croire à mes labeurs?
Gisent les carrousels
des heures dissipées
au coeur de qui me lit

C’était un âge de pelouses mûrissantes

Qui le savait alors
si quelqu’un le savait?

(Louis Calaferte)

Illustration: Hébert Ernest Antoine Auguste

 

Une Réponse vers “C’était un âge de frivoles innocentes (Louis Calaferte)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :