Arbrealettres

Poésie

LE CERF BLANC (Ezra Pound)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2015




LE CERF BLANC

Je les ai vus, dans les Nuages, sur la lande.
Vois! ils ne s’arrêtent ni pour aimer ni pour-pleurer, pourtant
Leurs yeux sont les yeux de la jeune fille à l’amant,
Quand le cerf blanc sort du bois
Quand le vent blanc sort de l’aurore.

Voici le Blanc Cerf, Renommée, nous te chassons,
Que les meutes du monde se rassemblent au son des trompes!

(Ezra Pound)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :