Arbrealettres

Poésie

TENZONE (Ezra Pound)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2015




TENZONE

Allez-vous les accepter?
(c’est-à-dire ces chansons).
Comme une fille craintive le centaure
(ou le centurion),
Déjà elles vous fuient, hurlant de peur.

Serez-vous touchés par les vraisemblances?
Nul ne peut tenter leur vierge stupidité.
Je vous en prie, critiques amicaux,
N’essayez pas de m’offrir un public.

Indompté, je vis avec mes semblables
sur les hauteurs escarpées;
leurs recoins secrets
Reconnaissent l’écho de mes talons,
dans la froide lumière,
dans l’obscurité.

(Ezra Pound)

Illustration: David Caspar Friedrich

2 Réponses to “TENZONE (Ezra Pound)”

  1. ggunice said

    Beau poème, mais j’aime encore plus le tableau de Friedrich !

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :