Arbrealettres

Poésie

Le soir arriva brutalement (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 21 décembre 2015



Le soir arriva brutalement.
Dehors au carrefour, le grand agent leva le bras droit
dans la lumière. Le trafic s’arrêta. Le corbillard
fit demi-tour sur place et ramena la morte chez elle.

(Yannis Ritsos)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :