Arbrealettres

Poésie

Elle (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2015



Elle

En avançant les lèvres
Elle embrasse le soleil
Et cueille un fruit
Discrètement sur la branche

Elle puise dans ses mains
La fraîcheur de la source

L’été tout entier dans ses yeux
Elle rit en dansant
Dans la lumière renouvelée

Au réveil
Elle pique une étoile attardée
Dans ses cheveux qu’elle peigne
Devant le miroir qui l’admire.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Edgar Degas

12 Réponses vers “Elle (Jean-Baptiste Besnard)”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by ashley, Lui. Lui said: Pour @enxs chaque fois que je vois le mot Elle,je sursaute ….alors…Elle (Jean-Baptiste Besnard) « http://ow.ly/2lXKV […]

    • Besnard Jean-Baptiste said

      FEMME MULTIPLE

      Habillée de lumière
      Ton sourire t’épanouit
      Tu as des mains pour boire
      Aux sources de la vie

      Tu as des jambes à traverser les tempêtes
      Et des seins à fendre les flots
      Et dans ta robe à fleurs
      Ton corps mûrit tous les désirs

      Tes mains ouvrent des chemins
      Et projettent de la tiédeur
      Sur les vitres où se cognent
      Des étoiles égarées
      Tes yeux fascinent les pierres
      Et pétrifient les oiseaux

      Dans les frissons de l’aube
      Tes regards piègent les êtres
      Alors que des rayons errent sur ton corps
      Qui s’imprègne de bien-être
      Tu t’offres à la lumière
      Le reflet de ta voix
      Caresse l’écho du miroir
      Sous la bénédiction des lampes

      Toutes les choses sont belles de toi.

      Anthologie Poétique Flammes Vives 2003. Diplôme d’honneur 1985

  2. Lara said

    Lumineux..

  3. […] Elle (Jean-Baptiste Besnard) (via Arbrealettres) Se rendre aux commentaires Elle En avançant les lèvres Elle embrasse le soleil Et cueille un fruit Discrètement sur la branche Elle puise dans ses mains La fraîcheur de la source L’été tout entier dans ses yeux Elle rit en dansant Dans la lumière renouvelée Au réveil Elle pique une étoile attardée Dans ses cheveux qu’elle peigne Devant le miroir qui l’admire. (Jean-Baptiste Besnard) Illustration: Edgar Degas … Read More […]

  4. filamots said

    Merci Zéphyr de me faire découvrir ce poète. J’en aime beaucoup celui que je viens de lire « elle ».
    Il m’interpelle, par sa musicalité, sa sensualité par petites touches légères effleurant ainsi la féminité avec des étoiles dans les yeux.

  5. Mireille Gaglio said

    Comme vous savez aimer…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :