Arbrealettres

Poésie

Ohé (Jacques Rabemananjara)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2015




Ohé pour le futur appel des conques d’or !
Ohé pour l’arabesque du printemps,
pour le portique du midi
et pour la paix du bel humus tout palpitant d’espoir
sous les rafales du couchant !

L’autre incantation affleure de dessous ta robe,
tes aisselles, tes ongles, tes paupières
lève de toute part
comme le blé précoce étoilé de rosée,
brouille l’air et la face immobile de l’onde et l’herbe de la plaine
et le roc des sommets
comme une brume verte d’incendie au-dessus de l’étang.

(Jacques Rabemananjara)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :