Arbrealettres

Poésie

Archive for 25 décembre 2015

Se loger au fond du corps (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015



Enfance à eau, à air, à ombre…
Et se loger au fond du corps
pour ne pas perdre vigueur
et pour cacher à tous
l’obscène évidence.

(Jacques Izoard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les yeux inconnus (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015



En attendant
Sur la chaise où je suis assis
La nuit
Le ciel descend
Tous ceux à qui je pense
Je voudrais être au premier jours
De mon enfance
Et revenir
M’en aller de l’autre coté
Pour repartir

La pluie tombe
La vitre pleure
On reste seul
Les heures meurent
Le vent violent emporte tout
Les yeux se parlent
sans se connaître
Et c’est quelqu’un qu’on n’aura jamais vu
Qu’une seule fois dans sa vie

(Pierre Reverdy)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Amor (Sylvestre Clancier)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015



 

Amor

C’est le sein dans la main
que doux l’amant caresse
deux sphères à l’unisson
qui se dressent en rois mages
Sous le pourtour des cieux
Ah jeunesses passées
des couples dans l’azur
des mirages d’enfance
gravés dedans le marbre!

(Sylvestre Clancier)

Illustration: Auguste Rodin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

POUR MOI (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015




POUR MOI

Je ne dis ríen
A personne
De cette curiosité de la mort
Qui commence à l’emporter en moi
Sur la fureur de vieillir.
Sans rien dire
A personne
Je digère mes leçons de courage
Dans mon enfance déteinte ;
Avec la mousse d’un nouvel amour
Je colmate le poumon déchiré de mon désir.

(Jean Rousselot)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Encore une vraie fois (Pierre-Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015


modigliani1

Etrange! ô je suis encore une vraie fois
Contre ton sein ton globe mystique au parfum
Plus suave que la rondeur du printemps
Et que la mort rosée chargée de veines,
Ton mamelon de femme des vallées
Mon Hélène! et je vois gonfler dans tes cheveux
La rose magnifique et pourpre de ce monde
Dans la touffe effrayante et des tresses d’enfance
Le merveilleux sentier en gloire et en fumée
La fente de la vie la rose de la langue

(Pierre-Jean Jouve)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 4 Comments »

Belle Iris (Gabriel Du Bois Hus)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015



 

Belle Iris

[…]

Un bel oeil nageant dans ses pleurs
Fait soupirer de ses douleurs
La plus insensible poitrine ;
Ô larmes de Jésus, que ne ferez-vous pas ?
Chère enfance divine,
Qui pourra résister à vos chastes appas ?

Belle Iris, nourrice des fleurs,
Arc de rayons et de couleurs,
Dont les flèches sont les rosées,
Vos larmes céderont aux pleurs de cet Amour
Quoiqu’elles soient puisées
En des sources de musc et des canaux de jour.

Rosée, agréable présent,
Dont l’Aurore va courtisant
Les nourrissons de la prairie,
De qui l’été reçoit ses aimables fraîcheurs,
Et la plaine fleurie
Les parfums embaumés de ses riches blancheurs.

Gouttes, filles des beaux matins,
Yeux des fleurs, astres argentins,
Nourriture des prés humides,
Étoiles des jardins, douces sueurs des cieux,
Cristaux, perles liquides,
Vous n’avez rien d’égal aux larmes de ces Yeux.

(Gabriel Du Bois Hus)

Illustration: Guillaume Seignac

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il faudra bien (Francis Blanche)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015




Il faudra bien qu’il se décide
ce destin aveugle et stupide
à faire un peu mieux son devoir
et à nous donner notre chance
de nous rejoindre et de pouvoir

vivre enfin (enfin!) notre enfance!

(Francis Blanche)

Illustration: Dave McKean

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Passer sous la nuit (Richard Rognet)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015




Passer sous la nuit —
qui m’interroge ? qui
fonde une autre nuit?

Visages, vous, visages.

Les mêmes imprévus
agitaient mon enfance,
ses petits pas dans
l’herbe, dans la neige.

Noir sous le noir, voir
l’aiguille de la lumière —
éternelle Visitation.

(Richard Rognet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mon chien (Louis Emié)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015



Daniel Trammer portraits_03

Mon chien, mon grand beau chien,
quand, ce soir, je te pleure
Je retrouve pour toi
les sanglots de l’enfance…

(Louis Emié)

Illustration: Daniel Trammer

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Adieu, Meuse (Charles Péguy)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015




Adieu, Meuse endormeuse et douce à mon enfance,
Qui demeures aux prés, où tu coules tout bas
Meuse adieu : j’ai déjà commencé ma partance
En des pays nouveaux où tu ne coules pas.

Voici que je m’en vais en des pays nouveaux :
Je ferai la bataille et passerai les fleuves;
Je m’en vais m’essayer à de nouveaux travaux,
Je m’en vais commencer là-bas les tâches neuves.

Et pendant ce temps-là, Meuse ignorante et douce,
Tu couleras toujours, passante accoutumée,
Dans la vallée heureuse où l’herbe vive pousse,
Ô Meuse inépuisable et que j’avais aimée.

(Charles Péguy)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :