Arbrealettres

Poésie

Non loin de Manamar (Jacques Rabemananjara)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2015




Non loin de Manamar, face aux échalas de l’aurore,
dans ce champ d’aloès où s’ébrouait jadis le phacochère de lunes mortes
un cocotier géant protège de son ombre embaumée aux ylangs
le bleu de mon enfance où se mêlait déjà la nuance de ton haleine.

(Jacques Rabemananjara)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :