Arbrealettres

Poésie

Viens, entr’ouvre la porte (Jules Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 2 janvier 2016




Puisque nos battements
S’espacent davantage,
Que nos cœurs nous échappent
Dans notre propre corps,
Viens, entr’ouvre la porte,
juste assez pour que passe
Ce qu’il faut d’espérance
Pour ne pas succomber.
Ne crains pas de laisser
Entrer aussi la mort,
Elle aime mieux passer
Par les portes fermées.

(Jules Supervielle)

Illustration: Vladimir Kush

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :