Arbrealettres

Poésie

Le bruit fin des râteaux (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 8 janvier 2016



Le bruit fin des râteaux
s’accorde aux paysages
traversés par les soupirs
des arracheuses d’herbes folles.

(Jean Follain)

2 Réponses to “Le bruit fin des râteaux (Jean Follain)”

  1. Lara said

    Extrait du poème  » Les jardins »

    « S’épuiser à chercher le secret de la mort
    fait fuir le temps entre les plates-bandes
    des jardins qui frémissent
    dans leurs fruits rouges
    et dans leurs fleurs.
    L’on sent notre corps qui se ruine
    et pourtant sans trop de douleurs.
    L’on se penche pour ramasser
    quelque monnaie qui n’a plus cours
    cependant que s’entendent au loin
    des cris de fierté ou d’amour.
    Le bruit fin des râteaux
    s’accorde aux paysages
    traversés par les soupirs
    des arracheuses d’herbes folles. »

    Le jardin cela me parle ..;-)
    Tout un monde concret et un autre seulement suggéré e filigrane, par Follain
    Superbe ! 🙂

    • arbrealettres said

      La terre: humus, champ, jardin, pot… les terriens que nous sommes en avons besoin
      Toujours étrange par exemple de traverser un monde minéral comme l’esplanade de La Défense
      comme dirait Pierre Péret ! « Donnez-nous des Jardins »… oui même pour y faire des bêtises! 😉
      Merci pour tes commentaires toujours appréciés Lara 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :