Arbrealettres

Poésie

Voyageurs des grands espaces (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 8 janvier 2016



 

Voyageurs des grands espaces
lorsque vous verrez une fille
tordant dans des mains de splendeur
une chevelure immense et noire
et que par surcroît
vous verrez
près d’une boulangerie sombre
un cheval couché dans la mort
à ces signes vous reconnaîtrez
que vous êtes parmi les hommes.

(Jean Follain)

 

5 Réponses vers “Voyageurs des grands espaces (Jean Follain)”

  1. Étrange et beau. Je crois comprendre que c’est sa façon de dire que le monde des hommes est beau et laid à la fois.

  2. Lara said

    ..le lien serait -il crinière ?..:-)

    • arbrealettres said

      J’aime bien Follain et son « obsession » du Temps qui passe, et qu’il cherche à photographier avec tous ces instantanés qu’il nous fait partager… Le lien ? oui peut-être.. ou simplement « choses » vues dans ce même moment
      sans autre lien que l’oeil qui les voit…

  3. […] Source : Voyageurs des grands espaces (Jean Follain) […]

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :