Arbrealettres

Poésie

Archive for 13 janvier 2016

Les vers (Jean-Paul Daoust)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



Les vers

Les mots sont des travestis
Ils disent rarement ce qu’ils veulent dire
La vie devrait être un long poème
Or les vers qui nous attendent
Auront une gloire médiocre
Loin, très loin des feux de la rampe
Ecrire le moins possible sur la pierre tombale
Elle parle d’elle-même

(Jean-Paul Daoust)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VISIONS (Maurice Maeterlinck)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



Amanda Clark  k [800x600]

VISIONS

Je vois passer tous mes baisers,
Toutes mes larmes dépensées;
Je vois passer dans mes pensées
Tous mes baisers désabusés.

C’est des fleurs sans couleur aucune,
Des jets d’eau bleus à l’horizon,
De la lune sur le gazon,
Et des lys fanés dans la lune.

Lasses et lourdes de sommeil,
Je vois sous mes paupières closes,
Les corbeaux au milieu des rosés,
Et les malades au soleil,

Et lent sur mon âme indolente,
L’ennui de ces vagues amours
Luire immobile et pour toujours,
Comme une étoile pâle et lente.

(Maurice Maeterlinck)

 Illustration: Amanda Clark

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LASSITUDE (Maurice Maeterlinck)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



LASSITUDE

Ils ne savent plus où se poser ces baisers,
Ces lèvres sur des yeux aveugles et glacés;
Désormais endormis en leur songe superbe,
Ils regardent rêveurs comme des chiens dans l’herbe,
La foule des brebis grises à l’horizon,
Brouter le clair de lune épars sur le gazon,
Aux caresses du ciel, vague comme leur vie ;
Indifférents et sans une flamme d’envie,
Pour ces rosés de joie écloses sous leurs pas ;
Et ce long calme vert qu’ils ne comprennent pas.

(Maurice Maeterlinck)

Illustration: Jean Charles Nicaise Perrin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ÂME CHAUDE (Maurice Maeterlinck)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



âme bleue [800x600]

ÂME CHAUDE

Ô mes yeux que l’ombre élucide
À travers mes désirs divers,
Et mon cœur aux rêves ouverts,
Et mes nuits dans mon âme humide !

J’ai trempé dans mon esprit bleu
Les rosés des attentes mortes;
Et mes cils ont fermé les portes
Sur des vœux qui n’auront plus lieu.

Mes doigts, aux pâles indolences
Élèvent en vain, chaque soir,
Les cloches vertes de l’espoir
Sur l’herbe mauve des absences.

Et mon âme impuissante a peur
Des songes aigus de ma bouche,
Au milieu des lys que j’attouche;
Éclipse aux moires de mon cœur!

(Maurice Maeterlinck)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une simple voix (Cécile A. Holdban)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



Une simple voix
et tout se déplie
change
sur le chemin barbare
cours incliné du vent

-la face de la lune
devenue noire

sa trace
dénoue
montagnes
crêtes et sillons
plonge la laine ardente des volcans
dans la fraîcheur des sources
les clairières humides
l’éclosion des fleurs

-la suivre

ma raison glisse
plus loin encore

– ne pas se durcir
rester tendre, légère
comme les feuilles sur la roche

emprunter les ruisseaux
denses, mouvants de l’air
caresser la chair rude des cimes

-plus haut

traverser
les vitres claires du ciel
gravir -dernières lueurs
la mort scintillante
des étoiles.

(Cécile A. Holdban)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans la fraîcheur de la nuit (Cécile A. Holdban)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



arbre 0 [800x600]

Dans la fraîcheur de la nuit,
des mains de pluie
tâtent l’orge et le blé
linceul déployé de brume
cherchant la faille

la maîtresse du brasier
lève son armée de boue
migrations secrètes
archipels de ténèbres
où meurt
seulement
le sifflement du vent

tandis que vous dormez
peuple d’en haut
exilés de la conscience
tandis que flotte le chant
du pain, du clocher
la ville sous l’aile
nocturne des oiseaux

le sang la sève et l’eau
circulent et se répandent
un ruban noir
noue la voix du ciel
et les racines poursuivent
leur plus profond voyage.

(Cécile A. Holdban)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’âme a son ressac (Cécile A. Holdban)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



L’âme a son ressac
une calligraphie liquide
où lire le signe nu
l’impossible géométrie
des vagues

(Cécile A. Holdban)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne connais ni les oiseaux ni les fleurs ni les arbres (Jean-Claude Pirotte)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



je ne connais ni les oiseaux
ni les fleurs ni les arbres
je me connais encore moins
je me cherche dans les décombres

et je me perds dans les chemins
où je ne croise que des ombres
je ne suis qu’un drôle d’oiseau
c’était l’opinion de ma mère

qui connaissait tous les oiseaux
toutes les fleurs et tous les arbres
et qui prédisait les désastres
elle me conduisait au zoo

afin de me montrer les cages
où vivent les enfants sages

(Jean-Claude Pirotte)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Quand je songe bien (Ko Un)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



Quand je songe bien
j’ai été enterré à chaque instant
je suis donc
une multitude de tombes

dire pourtant que j’ai prétendu être présent

(Ko Un)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

De l’autre côté de la colline (Ko Un)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



De l’autre côté de la colline
le champ d’orge de la famille de la jolie Sooni
devenir une alouette pour y voler

(Ko Un)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :