Arbrealettres

Poésie

ÂME CHAUDE (Maurice Maeterlinck)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2016



âme bleue [800x600]

ÂME CHAUDE

Ô mes yeux que l’ombre élucide
À travers mes désirs divers,
Et mon cœur aux rêves ouverts,
Et mes nuits dans mon âme humide !

J’ai trempé dans mon esprit bleu
Les rosés des attentes mortes;
Et mes cils ont fermé les portes
Sur des vœux qui n’auront plus lieu.

Mes doigts, aux pâles indolences
Élèvent en vain, chaque soir,
Les cloches vertes de l’espoir
Sur l’herbe mauve des absences.

Et mon âme impuissante a peur
Des songes aigus de ma bouche,
Au milieu des lys que j’attouche;
Éclipse aux moires de mon cœur!

(Maurice Maeterlinck)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :