Arbrealettres

Poésie

Le mur est massif (Michel Deguy)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2016



 

Le mur est massif, de pierre pleine, dur, fini; pourtant il suinte
Le mur est lisse, neuf et vieux, durable, et pourtant il est lézardé,
et par la faille sourd et glisse une goutte, une bête, une mousse Le
mur accomplit son rôle, il borde, il bouche, il sépare, il dérobe, il
obstrue, et pourtant est-ce à lui de le faire, il protège, il soutène
l’insecte à 100%, il se lamente, il adosse la décision, il est compté
jusqu’à l’ose, il transperce les eaux, il vient de laisser passer la main
qui inscrivait, il met mortel en tête

Ici est tombé
Ici a vécu
Ici est mort
Ici a passé

(Michel Deguy)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :