Arbrealettres

Poésie

Laisse s’accomplir le surgissement (Gérard Pfister)

Posted by arbrealettres sur 21 janvier 2016



Comme ton corps a surgi de l’infime semence,
grandi, pour s’effacer ensuite, peu à peu.

Laisse s’accomplir le surgissement, le reploiement du vide en chaque mouvement.
Comme en chaque chose il s’accomplit.

Que ce soit, en chaque instant, le pur jaillissement du réel.
L’embrasement du seul foyer.

(Gérard Pfister)

Illustration: Viviane-Josée Restieau

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :