Arbrealettres

Poésie

Que (Michel Deguy)

Posted by arbrealettres sur 21 janvier 2016



Andrei Buryak  (1)

Que

Que le vivant n’est pas moins mort
Que n’est pas à savoir ce qu’il en sait de sa propre vie
Que ce qui paraît comme un mort qui paraît
Son livre à la main témoin comme un mort au détour
Avec la table en pierre de sa question sous patte O
Monde aux millions de vivants
Pour un seul nom mort en vivant

(Michel Deguy)

Illustration: Andrei Buryak

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :