Arbrealettres

Poésie

Quiconque choisit la route périlleuse (Gilbert Langevin)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2016



Quiconque choisit la route périlleuse des landes intérieures
verra sa solitude vaincre l’excrément de l’erreur
Quiconque rôde à la lisière d’une saine inquiétude
verra sa révolte salutaire égorger l’impossible
Glisse une lamelle de lumière sur l’espérance estropiée
Toute beauté prend racine dans une blessure

(Gilbert Langevin)

Découvert ici: http://www.ipernity.com/blog/lara-alpha

 

 

2 Réponses to “Quiconque choisit la route périlleuse (Gilbert Langevin)”

  1. Lara said

    Gilbert Langevin bouscule et dérange, trouble et touche ..ne laisse pas indifférent !!
    La découverte de sa poésie il y a quelques années fut pour moi fulgurante
    Et alors, j »ai lu tout ce que je pouvais trouver sur cet homme extra-ordinaire qui s’est laissé mourir ..

    Si je peux ajouter une vidéo où il parle et chante :

  2. arbrealettres said

    Merci Lara je l’écouterai quand j’aurai un peu plus de temps
    J’aime tous ces poètes « fulgurants » qui nous transmettent de leur flamme même si certains en ont été consumés…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :