Arbrealettres

Poésie

Girafe (Marc Alyn)

Posted by arbrealettres sur 26 janvier 2016



Girafe

Quand je serai grand, je serai girafe
Pour être bien vu par les géographes.
Pas éléphant blanc, c’est trop salissant,
Ni serpent python, ni caméléon.

La girafe est belle, elle est une échelle
Entre sol et ciel, l’herbe et le soleil !

Mammouth, c’est trop tard et marsouin trop loin,
Le chameau a soif, le saurien a faim.

Tandis que girafe, on a de ces pattes !
Un cou bien plus haut que le télégraphe !

Le kangourou boxe, il reçoit des coups,
Il a une poche, mais jamais de sous.

Non, décidément, quand je serai grand,
Je serai girafe et vivrai cent ans.

Alors sa maman lui dit tendrement :
C’est trop d’ambition, mon petit gardon !

(Marc Alyn)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :