Arbrealettres

Poésie

Joie suicidaire (Gérard Pfister)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2016



Joie suicidaire. Joie de qui a pris sa résolution.
De qui a fait vraiment sa conversion.

As-tu retourné ta vie entière vers le réel ?
T’es-tu sans partage détourné de ce qui n’existe pas ?

Une sorte d’ivresse à jeun.
L’ivresse de la pure présence.

Comme une immense dilatation du coeur.
Aux dimensions du réel.

(Gérard Pfister)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :