Arbrealettres

Poésie

Présence réelle (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 31 janvier 2016




Excepté ton regard où je hais ma rencontre,
excepté tes mains vides où mon front est resté,
excepté ton attente harcelant mon désert,
excepté nos nuits, nos soleils d’égal ennui,
excepté ta gorge, excepté ton rire,
excepté toi, excepté moi,
je t’ai trouvée, j’ai confiance, je te prends.
(André Frénaud)

Illustration: Rafal Olbinski

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :