Arbrealettres

Poésie

Et puis ce vent (Raphaële George)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2016



Et puis ce vent qui nous ignore
qui souffle et nous rappelle
que le silence de l’homme n’existe pas pour l’homme,
le silence de l’homme n’est que son silence d’homme
peuplé par ce trop d’humain
où macère la peur de n’être plus.

(Raphaële George)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :