Arbrealettres

Poésie

Je suis fou de souffrir si grand tourment (Reinmar de Hagueneau)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2016




Je suis fou de souffrir si grand tourment
et de vouloir qu’elle en porte la faute.
Depuis que, malgré elle, je la garde en mon coeur
qu’y peut-elle si je veux vivre en la peine?

Peut-être cependant en sera-t-elle émue.
Désormais je ne puis changer les choses:
nul ne me fait tort que ma constance.

***

Ích bin tump, daz ich sô grôzen kumber klage
und it des wil deheine schulde geben.
Sît ich si âne it danc in mînem herzen trage,
was mac si des, wil ich unsanfte leben?

Daz wirt it íedoch lîhte leit.
Nu múoz ichz doch álsô lâzen sîn:
mir machet niemen schaden, wan min staetekeit.

(Reinmar de Hagueneau)

Illustration: Lionel Le Jeune

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :