Arbrealettres

Poésie

Rien n’est détruit (Raphaële George)

Posted by arbrealettres sur 16 février 2016


Peut-être y avait-il quelqu’un,
quelqu’un d’absent – cette seule idée suffit pour lever
nos peurs.

Nous pouvions sans honte appartenir à l’Etendue.

Nous l’appelions Dieu et maintenant le Doute.
Le vide qui l’entoure s’est agrandi…
Loin après, le cri libre des mouettes
et la danse des libellules au fond des prés.

Jette-toi dans la mort,
rien n’est détruit.

(Raphaële George)

2 Réponses to “Rien n’est détruit (Raphaële George)”

  1. Lara said

    Je suis un peu perdue là dans tous ces concepts 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :