Arbrealettres

Poésie

JE NE DÉSIRE VOIR NI MÉDÉE NI JASON (Jean Froissart)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2016



Je ne désire voir ni Médée ni Jason,
Ni continuer à lire la mappemonde,
Ni écouter Orphée et sa musique,
Ni voir Hercule qui parcourut le monde,
Ni Lucrèce qui fut si bonne et pure,
Ni Pénélope non plus, car, par saint Jame,
Je vois assez, puisque je vois ma dame.

Je ne désire voir ni Vergile ni Platon,
Ni par quel art eurent si grande faconde,
Ni Léandre, qui, seul, sans naviron
Nageait dans la mer forte et profonde,
Tout pour l’amour de sa dame la blonde,
Ni nul rubis, saphir, perle ni jame :
Je vois assez, puisque je vois ma dame.

Je ne désire voir le cheval Pégasse
Qui court plus vite en l’air que ne vole l’hirondelle,
Ni l’image que fit Pygmalion,
Qui n’eut jamais sa pareille au monde,
Ni Eole, qui pousse les ondes de la mer.
Si l’on veut savoir pourquoi, c’est parce que, par mon âme,
Je vois assez, puisque je vois ma dame.

(Jean Froissart)

Illustration: Léonard de Vinci

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :