Arbrealettres

Poésie

IVRESSE (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2016




IVRESSE

La feuille boit l’alcool du matin
Et chante à l’orée du bois
Le vent débouche la vallée
Où pétille un ruisseau
Les collines trinquent
Et le ciel titube
Sur le pavé des nuages.

(Jean-Baptiste Besnard)

Découvert chez Jean-Baptiste ici

2 Réponses vers “IVRESSE (Jean-Baptiste Besnard)”

  1. Mireille Gaglio said

    Il est bon parfois de ressentir une certaine ivresse, de jouir de ce que la nature nous offre, le ruisseau pétille, la rosée devient alcool et la feuille boit et chante, les collines trinquent et… le ciel titube! J’aimerais voir la nature pendant une telle fête, mais peut-être se déroule-t-elle à l’aurore et il suffit d’ouvrir les yeux pour voir et regarder.

    • arbrealettres said

      La Nature ressent aussi la Joie pourquoi pas…
      en tout cas quand je regarde mes chats c’est une évidence!!!
      (surtout là en ce moment tous bien au chaud chacun dans son coin et se réveillant de temps à autre en s’étirant avec … un « sourire »!!! ) ((-:

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :