Arbrealettres

Poésie

Archive for 2 mars 2016

Les choses vivantes (Pascal Quignard)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2016



Les choses vivantes sont toujours des souvenirs.
Nous sommes tous des souvenirs vivants
de choses qui étaient belles.
La vie est le souvenir le plus touchant
du temps qui a produit ce monde.

(Pascal Quignard)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soupirer (Pascal Quignard)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2016



Soupirer,
c’est éteindre une bougie
au fond de l’âme.

(Pascal Quignard)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Il ne faut répondre aux autres qu’en créant (Pascal Quignard)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2016



Il ne faut répondre aux autres qu’en créant.
Il faut laisser toutes les autres sortes de répliques.

(Pascal Quignard)

Illustration: Julia Perret

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Il faut regarder très peu au fond des yeux (Pascal Quignard)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2016



Il faut regarder très peu au fond des yeux les chats
qui accompagnent avec tant de noblesse nos jours.
Sans quoi on disparaît à ce monde.

(Pascal Quignard)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les femmes (Pascal Quignard)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2016



Les femmes ne sont pas vraiment sensibles
à la beauté invraisemblable de leur sexe.

Les femmes ne séduisent pas non plus les hommes
pour mettre la main sur leur pouvoir, ni pour l’exercer en sous-main,
ni pour les domestiquer, ni pour prendre leur argent,
ni pour acquérir ce qu’elles convoitent.

Les femmes ne veulent même pas des enfants des hommes qu’elles étreignent
afin de les reproduire, ni pour se reproduire elles-mêmes,
ni dans le dessein d’assouvir leurs vengeances en lançant leurs petites à la conquête du monde.

Les femmes n’attendent même pas des hommes des maisons
où s’ennuyer auprès d’eux et d’y vieillir.

Les femmes ont besoin des hommes
afin qu’ils les consolent de quelque chose d’inexplicable.

(Pascal Quignard)

Illustration: Salvador Dali

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :