Arbrealettres

Poésie

Depuis l’heure où le sable efface le jour (Jean-Dominique Rey)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2016




Depuis l’heure
où le sable efface le jour
tu marches en moi
comme un coeur trop rapide

es-tu la nonne du désert
qui sous le velours et le silence
masque son visage

ou l’amoureuse
qui ventre à ventre
danse le sabbat de l’exil

la nuit j’entends
ton cri de miel lourd
monter
comme un Nil entre deux temples

(Jean-Dominique Rey)

Illustration: Herbert James Draper

3 Réponses to “Depuis l’heure où le sable efface le jour (Jean-Dominique Rey)”

  1. Julie Larousse said

    Joli poème, joli titre et jolie photo.
    Quand il dit « ….où le sable efface le jour » fait il allusion au sable du sablier ?

    • arbrealettres said

      oui c’est ce que j’ai compris aussi… mais le marchand de sable passe chez moi!!! Bonne nuit ami(e)s poètes et ami(e)s de la Poésie!! (((-:

  2. arbrealettres said

    Au fait pas une photo!! Mais bien une peinture de Herbert James Draper
    cliques sur le lien pour voir ses oeuvres ((-;

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :