Arbrealettres

Poésie

Archive for 18 mars 2016

Elle était charmante ainsi (Guy de Maupassant)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



Konstantin Razumov  4ec_XXXL [800x600]

Elle était charmante ainsi,
et dans son regard fuyant
mille choses m’apparurent,
mille choses ignorées jusqu’ici.
J’y vis des profondeurs inconnues,
tout le charme des tendresses,
toute la poésie que nous rêvons,
tout le bonheur que nous cherchons sans fin.
Et j’avais un désir fou d’ouvrir les bras,
de l’emporter quelque part pour lui murmurer à l’oreille
la suave musique des paroles d’amour.

(Guy de Maupassant)

Illustration: Konstantin Razumov

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand hors de tes lèvres décloses (Pierre de Ronsard)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



Konstantin Razumov  _ [800x600]

Quand hors de tes lèvres décloses
Comme entre deux fleuris sentiers,
Je sens ton haleine de roses,
Les miennes les avant-portiers
Du baiser se rougissent d’aise,
Et de mes souhaits tous entiers
Me font jouir, quand je te baise.
Car l’humeur du baiser apaise,
S’écoulant au cœur peu à peu,
Cette chaude amoureuse braise,
Dont tes yeux allumaient le feu.

(Pierre de Ronsard)

Illustration: Konstantin Razumov

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je parle des bancs où les oiseaux picorent (Valérie Canat de Chizy)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

je parle des bancs
où les oiseaux picorent
sur une place
le soleil décline
je parle des corps
au sol que l’on croise
et l’on ne s’arrête pas
mains tendues
dans l’aveuglement
je les vois et je passe
portée par le soleil
la ville étoffe ses possibilités
au bout il y a une voix
et des fragments autour.

(Valérie Canat de Chizy)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La clôture est autour (Valérie Canat de Chizy)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



la clôture est autour

elle ne délimite pas
la lisière

les oies sauvages
volent vers l’ouest

est-ce prédiction
ou juste annonce

de ce qui manque
dans la touffeur

(Valérie Canat de Chizy)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y a deux voix dans mon cœur (Tove Ditlevsen)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



Il y a deux voix dans mon cœur.
Jour et nuit elle se battent.
L’une rit chaque fois que l’autre
A souffert une défaite amère.

Je crains ces deux voix
Et j’obéis volontiers aux deux.
Mais comme elles veulent rarement la même chose,
Mon cœur n’est presque jamais tranquille.

Deux volontés se battent en moi.
L’une mauvaise, l’autre bonne.
Elles ravagent quotidiennement mon esprit et ma pensée
Et rongent mon espoir et mon courage.

C’est seulement quand j’aime, que le combat cesse.
Alors mon cœur bat clair et léger.
Alors les deux voix s’unissent
En un duo heureux et pur.

(Tove Ditlevsen)

Découvert ici: https://eleonoreb.wordpress.com/

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Rêve d’amour (Cyril Dion)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



Rêve d’amour

Il y eut la marche
Il y eut l’odeur des blés
Il y eut le temps qui fuit
Et les nuits à bout de souffle (économes en sommeil).
Il y eut le vent et l’eau
Il y eut la mort.

Sans doute aurais-je préféré
que tu restes encore un jour.

(Cyril Dion)

Découvert ici: https://eleonoreb.wordpress.com/

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous suivons l’ombre portée d’un espoir (Philippe Jones)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



Le sable n’oublie pas la pesée de nos jours,
les pavés se souviennent, malgré les pluies,
et si l’on retrouve nos traces,
c’est avec leur accord;
ainsi notre désert a ses fontaines,
lorsque tout semble s’égarer

Tout insecte s’enchaîne
en cherchant sa lumière

Nous suivons l’ombre portée d’un espoir

(Philippe Jones)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La lande au crépuscule (Kamo no Chômei)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016


Pour m’en faire un oreiller,
Avec quelles herbes
M’engagerais-je?
Allant aussi loin que possible
Dans la lande au crépuscule.

(Kamo no Chômei)


Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Je n’ai jamais cessé de t’espérer (Francine Caron)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



La terre vient,
à grands coups de sillons,
en partage de vignes –

Je n’ai jamais cessé de t’espérer.

(Francine Caron)


Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

La fumée du Fuji flotte (L’archevêque Jien)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016


Haut dans la plaine céleste
La fumée du Fuji
Flotte
Tel un brouillard du printemps
Parmi le ciel de l’aurore.

(L’archevêque Jien)


Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :