Arbrealettres

Poésie

Les voyageurs éternels (Marie-Hérèse Hiégel)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



A coups de cafard
Je trébuche sur la vie
A roue libre
Je dévale ma misère

En bas les oiseaux
Epient mon sourire
Plus loin les arbres
Plongent sur moi
Leurs grandes ailes prisonnières
Et je vais heureuse
Dans l’eau des rires adolescents
Purifier mon coeur
Je regarde à travers
Mes cils inondés
Les voyageurs éternels
Du bonheur que tu m’as donné

(Marie-Hérèse Hiégel)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :