Arbrealettres

Poésie

Nous suivons l’ombre portée d’un espoir (Philippe Jones)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



Le sable n’oublie pas la pesée de nos jours,
les pavés se souviennent, malgré les pluies,
et si l’on retrouve nos traces,
c’est avec leur accord;
ainsi notre désert a ses fontaines,
lorsque tout semble s’égarer

Tout insecte s’enchaîne
en cherchant sa lumière

Nous suivons l’ombre portée d’un espoir

(Philippe Jones)

Illustration

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :